SHAME ON ME

Voilà, c’est fait.

1ère entorse à mon mode NO BUY enclenché pour au moins 3 mois en matière de box, mode, produits de beauté, matériel DIY, miniatures, goodies en tous genres 😥

-> No buy car je vous le rappelle :

– stocks indécents

– aucun besoin

– banquier au bord de la dépression nerveuse…

Mais, malheureusement, entre Internet, les groupes Facebook et les pubs c’est un vrai parcours du combattant. Et moi passer entre les gouttes, j’ai du mal…

Et paf, je viens de trébucher…. Voire même me vautrer lamentablement devant l’annonce d’une nouvelle box de DIY !

Je viens de m’abonner à Ma Feel Box :/

boxjuin.jpg

En fait le concept semble être des produits de beauté (3 ou 4) et du matériel DIY + un magazine qui vous propose des tutos.

Pour 19,90 eur mensuels, fdpc.

Sur leur page : les promesses sont Le magazine Ma Feel Life – 1 à 3 réalisations à confectionner – 3 produits partenaires – et des surprises…

produitjuin

En juin: le partenaire des produits était la marque AVRIL, du bio de bonne facture.

mag-juin

les réalisations : je ne sais pas trop mais au moins des headbands

diy-juin

le matériel : des rubans de satin

vanityjuin

et en surprise un vanity en jean…

Plutôt sympa au départ, avec je l’espère une amélioration des techniques.

J’ai acheté plusieurs box My Home Factory. et j’ai failli souvent craquer pour me la reprendre, mais elle est plus cher et les tutos sont vraiment simplistes pour 25 eur :/

Alors, je vous en reparle en juillet dès que je l’aurai reçue 🙂

adresse du site : http://www.mafeelbox.fr/labox.php

Dans le cadre du concours de la petite Poucette, 1ère question :

CITEZ MOI 3 PAYS QUI M’INTÉRESSENT FORTEMENT :

– soit pour leur culture,

– soit pour leurs spécialités culinaires,

– soit parce que je veux y aller,

– soit parce que je souhaiterais y vivre.

Pour chaque pays, mentionner la raison ! (genre : le Brésil parce que je voudrais y vivre) <- c’est faux bien sûr ^^

Donnez moi juste 3 pays que j’aime 😉

Déodorants naturels : plusieurs recettes maison très faciles !

Image

Recette 1

Pour cette première recette, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 1/3 tasse de fécule de maïs
  • 1/3 tasse de bicarbonate de soude
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande, d’eucalyptus ou d’arbre à thé, tous antibactériens
  • 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée ou de bois de santal, antifongiques (pour les femmes, car pour les hommes, il vaut mieux mettre 20 gouttes)
  • 3 cuillères à soupe d’huile de noix de coco
  • 2 cuillères à soupe d’huile de vitamine E (en option)

Mélangez l’ensemble des ingrédients dans un bol pour former une pâte bien épaisse. Prenez un récipient vide de déodorant en bâton ou bien quelque chose de similaire. Mettez alors la pâte à l’intérieur. Vous pouvez ensuite l’appliquer tous les jours ! Attention tout de même à la quantité, en mettre trop ne serait pas très confortable.

Déodorant fait maison : Recette 2

Dans ce cas, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 3 tasses d’huile de noix de coco
  • 2 tasses de beurre de karité
  • 3 tasses de bicarbonate de soude
  • 2 tasses de farine de maïs
  • Facultatif : huiles essentielles

Faire fondre au bain-marie le beurre de karité mélangé à l’huile de noix de coco, jusqu’à ce qu’ils fondent complètement. Retirez alors le tout du feu et ajoutez le bicarbonate de soude, ainsi que la fécule de maïs. Mélangez bien et versez les huiles essentielles. Placez le mélange dans un récipient en verre. Vous n’avez plus qu’à laisser refroidir !

Déodorant fait maison : Recette 3

Cette recette contient plusieurs ingrédients, mais le résultat est vraiment extraordinaire :

  • 1 cuillère à soupe et demi de cire d’abeille
  • 1 cuillère à soupe d’huile de noix de coco
  • ½ cuillère à soupe de beurre de cacao
  • 15 gouttes d’huile de romarin
  • 15 gouttes d’huile de thym blanc
  • 25 gouttelettes d’huile de lavande
  • 3 gouttes d‘huile de ricin

Faites fondre au bain-marie la cire d’abeille, puis ajoutez alors le beurre de cacao. Une fois que les deux ont complètement fondus, vous pouvez alors rajouter les différentes huiles, une par une. Mélangez bien le tout puis placez-le ensuite dans un récipient. On peut alors le laisser refroidir. On utilisera cette recette en petite quantité, après le bain.

 

Image

Déodorant fait maison : Recette 4

Ce déodorant naturel est fait avec du citron. Il est très efficace. Vous avez ici besoin de :

  • 100 ml d’eau
  • 20 ml d’alcool à 90 °
  • 4 cuillères à soupe de romarin
  • 5 gouttes d’huile de citron
  • 10 gouttes d‘extrait d’hamamélis

Mettez de l’eau à ébullition. Une fois qu’elle commence à bouillir, ajoutez des feuilles séchées de romarin. Éteignez alors le feu et laissez reposez le tout pendant une dizaine de minutes avec son couvercle. Puis, ajoutez l’alcool, l’hamamélis et l’essence de citron. Mélangez bien, puis versez le produit obtenu dans un bocal en verre.

 

Déodorant fait maison : Recette 5

Cette fois-ci, la recette est parfumée à l’orange. Elle est très simple à faire :

  • le zeste de 3 citrons
  • le zeste de 3 oranges
  • 1 litre d’eau
  • 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 1 tasse de sel marin

Râpez les zestes des deux fruits et faites bouillir ces zestes dans de l’eau. Laissez refroidir cette préparation dans un récipient. Ajoutez le sel marin ainsi que le bicarbonate de soude. Mélangez bien et versez le tout dans un nouveau récipient.  Vous pouvez utiliser cette recette pour les aisselles mais aussi sur d’autres parties du corps. On peut même s’en servir dans un bain relaxant.

Déodorant fait maison : Recette 6

Vous pouvez réaliser cette recette de deux formes différentes. La première est celle habituelle, tandis que l’autre est faite spécialement pour les peaux sensibles. Pour la version standard, vous aurez besoin de :

  • ¼ tasse de bicarbonate de soude
  • ¼ tasse de fécule de maïs
  • 10 gouttes d’huile d’arbre à thé
  • 3 cuillères à soupe d’huile de noix de coco

Pour la deuxième version, vous aurez besoin de :

  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 6 cuillères à soupe de fécule de maïs
  • 10 gouttes d’huile d’arbre à thé
  • 3 cuillères à soupe d’huile de noix de coco

Dans les deux cas, vous pouvez ajouter de manière optionnelle des huiles essentielles, en fonction de vos préférences. Si vous voulez en plus hydrater votre peau, utilisez de l’huile de vitamine E ou bien de l’huile d’amande.

 

Mélangez le bicarbonate de soude et l’huile d’arbre à thé dans une tasse ou bien dans un bol. Ajoutez l’huile de noix de coco et remuez le mélange  jusqu’à obtenir une pâte. C’est alors le parfait moment pour intégrer l’huile d’amande ou celle de vitamine E. Vous pouvez également verser les huiles essentielles parfumées qui vous plaisent, comme celle de lavande, d’eucalyptus, de bois de santal ou de rose.Quelques gouttes suffisent à donner un parfum agréable, inutile d’en mettre trop ! Placez alors ce mélange dans un stick déodorant. Dans un premier temps, le mélange sera un peu trop léger et crémeux, mais avec le temps, il va durcir et sera identique à ceux que vous trouvez en magasin.

 

Image

Crash test

Deuxième parution de crash test du week end (j’essaie de rattraper mon retard 😉 )

On commence par du bio !

SAMSUNG

Huile capillaire luxuriante d’Alepia ! A appliquer comme masque avant le shampoing et un petit chouya sur les pointes des cheveux abîmés et vous verrez le résultat ! Des cheveux brillants et tous doux ! Un produit comme je les aime…

A regarder ici

SAMSUNG

SAMSUNGSAMSUNG

Ensuite, un bronzer offert par ma copine Isabelle 🙂 Le comble, elle m’envoie de France un produit…. australien ! Une marque que je ne connaissait pas du tout et pourtant bien sympa !

A lire ici, c’est complètement bio et suivant une charte éco-responsable et cruelty free !

Et bon point, le bronzer est bien pigmenté, facile d’application au pincette (je ne me sers pas de la petite houpette fournie sous le fard)

Alors, achetons de la qualité qui ne fait de mal à personne 🙂

Vous en trouverez sur Green Republic  (je vous laisse lire le descriptif sur le site qui est très complet 🙂

SAMSUNG

Ici, j’avoue une petite déception. Cette crème est bien onctueuse, parfaite pour la nuit, parfumée à la rose. Mais voilà. Cette rose de rose au bout de trois jours, m’insupporte car trop présente. Et ça me gâche mon plaisir. Et du coup j’aime pas 😦 Même si le produit est bon et la marque sérieuse.

Description et achat

SAMSUNG

Et enfin, pour finir, un produit que je ne connaissais pas et jamais entendu parlé : le Silky underwear dusting powder de Lush.

Franchement : rien à dire, car je trouve ce produit inintéressant (et pour ceux qui me connaissent, décevant). J’aime les poudres pour le corps, j’aime leur douceur soyeuse. Et j’aime leur odeur. Et là, bof bof.

Donc, contente de l’avoir testée, mais voilà quoi !

Pour l’acheter

Nettoyage de bijoux

nettoyer-bijoux

 

 

Recette de bain de nettoyage bio pour les bijoux

Il vous faut :

– du papier alu,

– 1 cs de bicarbonate de soude

– 1 cs de liquide vaisselle

– 1 cs de sel

Dans un bol, couvrir le fond avec du papier alu, verser le bicarbonate, le liquide vaisselle et le sel et ajouter de l’eau bouillante  jusqu’au 3/4 de la hauteur et y plonger les bijoux.

nettoyage-bijoux-argent-bicarbonate-de-soude

 

Les laisser reposer jusqu’à refroidissement et ensuite les rincer à l’eau claire. Les essuyer avec un chiffon doux et voilà !

Perso, je n’ai jamais essayé avec les perles mais ça marche pour tous les métaux (or, argent, bronze…) et les pierres vraies ou fausses 😉

Les Perles

Les perles ont besoin d’être nourries ! L’idéal pour elles ? un bain tiède d’eau salée suivi d’un séchage à l’air libre. On peut aussi les « nourrir » en les lustrant à l’huile d’olive. Attention : elles n’aiment pas être confinées trop longtemps dans une boite à bijoux, sinon elles se déshydratent !

50555615image012-1-jpg

 

 

 

 

Essential Care – lot coup de coeur de la semaine

Je vous rappelle que notre concours interblog continue cette semaine avec le blog de Maud : Cacahuètes, cosmétiques et compagnie avec comme gros lot une palette et un gloss LIME CRIME !!!!

 

Lime-Crime-Carousel-Gloss-Collection lime-crime-palette-dantoinette-1

Mais j’avoue que moi, c’est le cadeau coup de cœur qui me fait rêver !

Offert par notre partenaire ESSENTIAL CARE, il m’attire énormément connaissant la politique de cette société qui s’investit au maximum dans le bio et dans le recyclable !

Trop peu de sociétés dans la branche cosmétique s’investissent dans cette branche et je ne peux que la féliciter d’en faire partie !

Allez faire un tour sur leur site, il y a même des produits pour BB, des soins de dermatologie générale et du make up !

Bref, ESSENTIAL CARE c’est du bon pour toute la famille 🙂

 

 

Cheveux gras ?? Solutions bio

Parce avoir des cheveux gras est une horreur et qu’à force de les laver, on les gresse de plus en plus, je vous aide aujourd’hui avec quelques solutions bios !

 

logo-37

Recettes pour lutter contre les cheveux gras. 
1. Shampooing pour cheveux gras

Ingrédients :
1 tasse d’eau
1 tasse de romarin
15 gr. De jus de citron
1/2 tasse de savon neutre râpé (Alep, ça le fait 😉 )

Préparation : Dans un récipient placer le romarin avec l’eau et laisser bouillir pendant 10 minutes. Filtrer et ajouter le savon râpé. Laisser dissoudre et attendre que cela refroidisse. Ajouter le jus de citron.
Mode d’application : appliquer cette préparation comme n’importe quel shampooing. Bien masser le cuir chevelu pour qu’elle agisse en profondeur et rincer de la manière habituelle.
Je ne parle pas de conservation étend donné que cette recette ne pourra être utilisée que pour un ou deux shampooing et sera donc a refaire régulièrement.

2. Masque pour cheveux gras.

Ingrédients :
1 demi-litre d’eau
1 cuillerée de sauge
1 cuillerée de fleurs de camomille
1 cuillerée d’eucalyptus
Le jus d’un citron
Quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé (ne pas mettre pour jeunes enfants et femmes enceintes).
Préparation : Faire bouillir l’eau avec la camomille, l’eucalyptus et la sauge pendant quinze minutes, laisser reposer cinq minutes de plus avant de filtrer. Réserver le liquide obtenu et ajouter les gouttes d’huile d’arbre à thé et le jus du citron.
Appliquer ce masque sur les cheveux après les avoir lavé. Bien masser le cuir chevelu avec ce masque, lasser reposer quelques minutes et rincer à l’eau claire (froide, c’est mieux pour le cheveux). L’huile essentielle d’arbre à thé est adoucissante, assainissante et très efficace pour éliminer la graisse des cheveux, autant que la sauge, le citron et l’eucalyptus (ce dernier sert en plus à équilibrer). La camomille rendra les cheveux plus brillants et forts.
Là encore, pas de conservation puisque cette recette doit être utilisée de suite après préparation.

3. Lotion pour cheveux gras.

Ingrédients :
1 litre d’eau
3 cuillerées de sauge
3 cuillerées de romarin
Le jus de deux citrons
Préparation : Faire bouillir l’eau avec les herbes pendant 10/15 minutes et filtrer. Ajouter le jus de deux citrons et ensuite laisser refroidir avant d’utiliser.
Bien frictionner le cuir chevelu avec cette lotion et laisser agir pendant 15 minutes avant de se laver normalement la tête.

Voilà de quoi vous occuper ce week end 🙂

INSECTIFUGE MAISON

INSECTIFUGE CORPOREL
anti-moustique (également pour les Fourmis et PUCES)
(Et exempt de produits chimiques)

ingrédients:

1/2 litre d’alcool
100 grammes de clous de girofle entiers
100 ml d’huile pour bébé ou similaire (amande, sésame, camomille, etc…)

préparation:
Laisser mariner les clous de girofle dans l’alcool durant quatre jours
Mélanger tous les matins et soir
Après 4 jours ajouter l’huile
Il est maintenant prêt à utiliser.

Comment l’utiliser:

Frottez doucement quelques gouttes sur la peau.
Repousse également les puces sur les animaux de compagnie.

PIEGE A MOUSTIQUES – HOMEMADE MOSQUITO TRAP:

400750_442936575795582_666235723_n
Items needed:
1 cup of water
1/4 cup of brown sugar
1 gram of yeast
1 2-liter bottleHOW:
1. Cut the plastic bottle in half.
2. Mix brown sugar with hot water. Let cool. When cold, pour in the bottom half of the bottle.
3. Add the yeast. No need to mix. It creates carbon dioxide, which attracts mosquitoes.
4. Place the funnel part, upside down, into the other half of the bottle, taping them together if desired.
5. Wrap the bottle with something black, leaving the top uncovered, and place it outside in an area away from your normal gathering area. (Mosquitoes are also drawn to the color black.)Change the solution every 2 weeks for continuous control.

Cosmétiques contenant des composés chimiques préoccupantsV

Voici un des articles à l’origine de ma conversion au bio écrit par C. Magdelaine sur le site de notre-planete.info
Nous les utilisons chaque jour pour notre hygiène et pourtant… Nos cosmétiques contiennent de nombreux composés chimiques qui, au fil du temps, imprègnent notre organisme. Si, chaque composé chimique, pris individuellement semble inoffensif, la multiplication de ceux-ci dans de nombreux produits appliqués quotidiennement favorise « l’effet cocktail » et leur accumulation persistante dans notre corps (urines, sang, cordon ombilical, lait maternel…). Les conséquences sur la santé, ne sont malheureusement pas anodines comme en témoignent la progression inquiétante des cancers, des maladies chroniques, des allergies… Dans le même temps la fertilité diminue dramatiquement, les troubles neurocomportementaux (autisme, hyperactivité) explosent et de nouvelles maladies émergent (hypersensibilité chimique, fibromyalgie…). Une véritable « épidémie mondiale » qui provoque 63 % des décès dans le monde (88 % en Europe) selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)
Sans oublier la pollution généralisée de l’environnement.
Nous vous proposons de découvrir ici quelques uns des ingrédients chimiques les plus préoccupants pour que vous puissiez les traquer et les éviter !
Depuis 1998, en Europe, tous les fabricants de cosmétiques sont tenus de suivre la nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques (INCI) qui les oblige à préciser, sur l’emballage de leurs produits, la liste complète des ingrédients (sous leur appellation commune) dans l’ordre décroissant de leur quantité.
De plus, depuis fin août 2006, la Commission Européenne exige des industriels qu’ils répondent à toute demande de renseignements (téléphonique, écrite ou via Internet) provenant d’un consommateur sur les effets indésirables de leurs produits, comme les réactions allergiques. N’hésitez pas à faire valoir votre droit.
Enfin, nous vous proposons une liste restreinte de fabricants de cosmétiques qui s’engagent à respecter notre santé et notre environnement.
Les composés chimiques à éviter dans les cosmétiques
Alkylphénols
nonylphénol ; nonoxynol ; octylphénol ; O-phénylphénol ; propylphénol ; amylphénol ; heptylphénol, dodécylphénol ; méthylphénol (ou crésol) ; éthylpénol (ou xylénol) ; 4-tert-octylphenol
Les alkylphénols sont présents dans les détergents, les cosmétiques, les produits de nettoyage et une large gamme de produits industriels.
Outre leurs effets très graves sur les milieux aquatiques, l’Union Européenne reconnait un risque potentiel pour la fertilité et pour le foetus. D’ailleurs, le nonylphénol est un ingrédient actif de certains spermicides. De surcroît, les alkylphénols sont des perturbateurs endocriniens[1] qui altèrent les hormones, les organes reproducteurs et stimulent les cellules cancéreuses du sein.
Ingrédient interdit dans les produits certifiés Cosmébio.
Source
•Les alkylphénols – Sabotage hormonal
BHA
(E320)
Antioxydant et conservateur couramment utilisé dans les aliments (ex : chewing-gums), les emballages alimentaires et les cosmétiques. Le BHA affecte les hormones et les organes reproducteurs chez les rats.
Source
•Protéger notre environnemement et notre santé des perturbateurs endocriniens – Réseau Environnement Santé
Ethers de glycol
2-phénoxyéthanol (EGphE) ; phénoxytol
Les éthers de glycol sont des solvants utilisés massivement dans l’industrie depuis les années 60. On les trouve aujourd’hui dans de nombreux produits professionnels : peintures, colles, encre, vernis ; mais également dans des produits de consommation courante : nettoyants ménagers, cosmétiques et médicaments. Il sert de solvant pour d’autres conservateurs (comme les parabènes) et quelques fois de parfum.
Le phénoxyéthanol est allergisant et peut induire eczémas et urticaires. Il pourrait également engendrer des effets neurotoxiques et des troubles neurologiques, car il passe le derme et même le placenta. Enfin, Le phénoxyéthanol est suspecté d’être à l’origine de risques cancérogènes et de troubles de la reproduction chez l’homme.
Sources
•Fiche DEMETER 2-phénoxyéthanol (EGphE) – INRS
•Le phénoxyéthanol, un éther de glycol à éviter dans les cosmétiques – Aboneobio
Filtres UV
benzophenone-3, 2-benzoyl-5-methoxyphenol ; 2-hydroxy-4-methoxybenzophenone ; (2-hydroxy-4-methoxyphenyl) phenylmethanone ; methanone, (2-hydroxy-4-methoxyphenyl) phenyl- ; (2-hydroxy-4-methoxyphenyl) phenyl- methanone ; oxybenzone (benzophenone-3) ; oxybenzone 6; methanone, (2hydroxy4methoxyphenyl) phenyl ; b3 ; durascreen ; solaquin
Ces filtres courants dans les cosmétiques sont des allergisants, des perturbateurs endocriniens et affectent la qualité de l’environnement.
Source
•OXYBENZONE – Skin Deep® Cosmetics Database
Formaldéhyde
Formol ; Formalin ; Formic aldehyde ; Paraform ; Methanal ; Methyl aldehyde ; Methylene oxide ; Oxymethylene ; Oxomethane ; DMDM hydantoin ; Diazolidinyl urea ; Imidazolidinyl urea, Methenamine ; quarternium-15
Connu sous le nom de formol lorsqu’il est dissout dans l’eau, le formaldéhyde est un Composé Organique Volatil (COV). Il est utilisé comme conservateur antimicrobien.
Le formaldéhyde est cancérogène par inhalation (selon CIRC), allergisant et irritant (pour les yeux qu’il peut brûler et les bronches en cas d’inhalation). Or, le formaldéhyde contenu dans les cosmétiques pourrait s’en dégager en petites quantités sous forme de gaz résiduel et ensuite être inhalé.
Les formaldéhydes sont maintenant remplacés en partie par les parabènes, également nocifs pour la santé, on ne les retrouve plus que dans les vernis à ongles.
Sources
•Cosmétiques substances à risques – Penntybio
•Les libérateurs de formaldéhyde – Fondation David Suzuki
Huiles et cires de silicone
Dimethicone ; Cetyl dimethicone copolyol ; Phenyl trimethicone ; Stearyl dimethicone
Ces substances entièrement synthétiques, dérivées du silicium et contenant des atomes d’oxygène, sont employées dans une multitude de produits.
La Dimethicone est l’une des matières premières les plus utilisées pour les formules de protection de la peau, de soins capillaires et de rouges à lèvres.
Si elles sont préférables aux huiles minérales, elles restent nocives pour l’environnement et donc indirectement pour notre santé. Par ailleurs, dans les shampooings, elles auraient tendance à étouffer le cuir chevelu.
Ingrédient interdit dans les produits certifiés Cosmébio.
Lyral
Hydroxyisohexyl 3-cyclohexene carboxaldehyde
Utilisé dans certains savons (Le Petit Marseillais notamment), il s’agit d’un parfum à l’origine de réactions allergiques.
Source
•Allergie de contact au Lyral : il faut l’être au parfum ! – allergique.org
Parabène
E214 à E219 ; butylparaben ; methylparaben ; ethylparaben ; propylparaben ; isopropylparaben ; N-propyl p-hydroxybenzoate (E216) ; P-hydroxybenzoate ; N-butyl p-hydroxybenzoate ; Ethyl p-hydroxybenzoate ; Méthyl p-hydroxybenzoate (E218) ; parahydroxybenzoate de propyle ; parahydroxybenzoate de méthyle
Le parabène est employé dans de très nombreux cosmétiques, produits alimentaires et médicaments pour ses propriétés antibactérienne et antifongique. En effet, il s’agit d’un conservateur à large spectre chargés de détruire de nombreux germes (champignons, moisissures) qui peuvent se développer lors de l’association eau-huile.
A l’origine, les parabènes sont apparus pour remplacer d’autres conservateurs comme les formaldéhydes, jugés dangereux.
Les parabènes peuvent provoquer des allergies (urticaire, dermatite), un veillissement accéléré de la peau avec le soleil. Mais ce qui est plus inquiétant c’est leur capacité à être assimilés par l’organisme.
Ainsi, plusieurs études ont montré que les parabènes interféraient avec les récepteurs hormonaux et perturbaient l’équilibre endocrinien. Les données épidémiologiques chez l’Homme restent très limitées. Une association a émergé récemment entre les taux sériques de parabènes et la densité mammographique des seins chez des femmes ménopausées, mais, pour l’instant, il n’existe aucune preuve que l’exposition puisse augmenter le risque de cancer du sein.
A ce titre, certains fabricants de cosmétiques comme Lush se veulent rassurants sur la prétendue toxicité de certains parabènes répandus comme le parahydroxybenzoate de propyle et le parahydroxybenzoate de méthyle (utilisés dans certains de leurs produits).
Une proposition de loi visant à interdire deux substances de la famille des parabènes : butylparabène et du propylparabène a été adoptée le 3 mai 2011 à l’Assemblée Nationale.
Ingrédient interdit dans les produits certifiés Cosmébio.
Source
•Endocrine Disruptor website – Commission Européenne
PolyEthylene Glycol (PEG)
PEG-6 ; PEG-8 ; PEG-40 ; PEG-100 ; PEG-150 …
Le nombre qui suit la forme abrégée indique le poids moléculaire. Un nombre inférieur à 500 signale une consistance liquide, un chiffre supérieur à 500 une graisse ou une cire.
Cette famille de composés chimiques de synthèse se retrouvent dans de nombreux cosmétiques (y compris dans les dentifrices comme Sensodyn) en tant qu’agents tensioactifs, détergents, émulsifiants, revitalisants ou humectants pour la peau.
Outre le fait qu’ils sont extrêmement polluants à produire et contaminent durablement l’environnement, ils contiennent de nombreuses impuretés toxiques (oxyde d’éthylène, 1,4-dioxane, composés aromatiques polycycliques, métaux lourds…). A ce titre, ils sont déconseillés pour des personnes ayant une peau abimée.
Enfin, ces impuretés sont reconnues cancérigènes dans de nombreux cancers dont, une nouvelle fois, celui du sein.
Ingrédient interdit dans les produits certifiés Cosmébio.
Source
•Dangers of PEG Compounds in Cosmetics Women at Increased Breast Cancer Risk? – Healthy Living
Perfluorés (PFOA, PFOS)
Il s’agit d’une famille de polymères halogénés utilisés comme revêtement anti-adhérent dans les ustensiles de cuisson (poêle traitée au téflon), les textiles et les produits traités anti-tâches, les emballages et les cosmétiques. Une étude danoise publiée en 2009 les rend responsables de la baisse du nombre de spermatozoïdes chez l’homme.
Source
•Protéger notre environnemement et notre santé des perturbateurs endocriniens ; 2012 – Réseau Environnement Santé
Phtalates
Parfum ; fragrance ; Diisodecylphtalate (DIDP)
Il s’agit d’un dérivé du naphtalène, hydrocarbure aromatique utilisé dans les matières plastiques et produit à partir du goudron de houille ou du pétrole. Les phtalates sont utilisés comme parfum en cosmétique et leur présence est dissimulée par le terme générique de « parfum » ou « fragrance » : un cocktail de dizaines produits chimiques non identifiés. Ils n’apparaissent donc pas clairement dans la liste des ingrédients.
Les phtalates ne semblent pas s’accumuler dans l’organisme. Toutefois, ils exercent, via leurs métabolites, un pouvoir de perturbation endocrine provoquant des atteintes à la reproduction, des malformations des organes, l’obésité, des pubertés précoces ou des cancers du sein et des testicules.
Certains phatalates sont déjà interdits dans les cosmétiques : phtalate de butyle benzyle, phtalate de l’ester dipentylique, phtalate de l’acide 1,2-benzène-dicarboxylique, phtalate de di-n-pentyle et d’isopentyle, phtalate de di-n-pentyle, phtalate de diisopentyle, phtalate de bis, phtalate de dibutyle.
Concernant le diéthylphtalate (DEP), différentes évaluations menées au niveau européen ont toutes conclu à son innocuité pour un usage cosmétique.
Attention ! Des produits estampillés Cosmébio peuvent contenir des phtalates (ex : gel douche bio Ushuaïa). Ainsi que des grandes marques comme Nivéa ou Mixa.
Source
•Protéger notre environnemement et notre santé des perturbateurs endocriniens ; 2012 – Réseau Environnement Santé
Sodium Laureth Sulfate
Sodium Laureth Sulfate ; Sodium Lauryl Sulfate ; Laurylsulfate de Sodium
Le Sodium Laureth Sulfate et le Sodium Lauryl Sulfate sont massivement employés dans de nombreux produits de toilette et d’entretien : savons, shampoings, détergents, dentifrices… Ce sont des agents moussants chimiquement connus en tant que tensioactifs (principe actif qui disperse les corps gras dans l’eau).
Or, le Sodium Laureth Sulfate est un composé puissant, qui a longtemps été utilisé dans les produits de nettoyage industriel et qui l’est encore chez les mécaniciens pour nettoyer les moteurs de voiture. En effet, c’est un détergent efficace et très peu coûteux pour nettoyer les taches les plus difficiles à traiter. Ainsi, il a pris la place du savon alors que même dans les laboratoires la manipulation de cet élément est très délicate et nécessite une grande protection de la peau. Un composant qui envahit pourtant les produits cosmétiques, ainsi que les shampoings.
Son utilisation fréquente élimine la protection de la peau et l’expose aux maladies. Utilisé dans les shampoings, il fragilise le cuir chevelu, favorise la formation des pellicules, provoque des irritations, des démangeaisons, emmêle les cheveux, les rend fourchus et peut même entrainer une perte de cheveux (le comble !).
Malheureusement, le sodium laureth sulfate est également absorbé par l’organisme et agit alors comme un perturbateur hormonal dont les conséquences peuvent être lourdes : syndrome prémenstruel et symptômes de la ménopause, baisse de la fertilité masculine, cancers féminins, dont le cancer du sein.
L’utilisation de laureth sulfate de sodium est particulièrement déconseillé chez les enfants. En effet, son application cutanée peut affecter le développement des yeux avec des dommages irréversibles.
Enfin il convient d’être très vigilant : des produits dits naturels et même des produits certifiés Cosmébio contiennent du Sodium Laureth Sulfate (comme les produits L’Arbre Vert). Le mieux c’est encore de vérifier les étiquettes…
Sources
•Le sodium lauryl sulfate… un danger présent partout ! – Terre de femme
•Les dangers du Sodium Laureth Sulfate ou SLS – mycoiffure.com
Triclosan
Cloxifenolum, Irgasan, Lexol 300, Aquasept, Gamophen, TCL, DP300, éther de diphényle d’hydroxyle 2.4.4 ; Trichlorine-2
Le triclosan est un produit de synthèse utilisé depuis plus de 30 ans comme anti-bactérien, antifongique, antiviral, antitartre et agent de conservation. Il est présent dans de nombreux produits notamment désignés comme « antibactériens » ou « anti-microbiens » : produits contre l’acné, produits de premiers soins, savon, dentifrice, rince-bouche, lotion hydratante, crème à raser, déodorant, éponges et serviettes de nettoyage démaquillantes…
Outre le fait qu’il contamine l’environnement et qu’il contribue à l’augmentation de la résistance des bactéries aux antibiotiques, le triclosan peut perturber le fonctionnement de la thyroïde chez l’humain. De plus, il se dégrade en composés toxiques, cancérigènes, bioaccumulables et persistants. Il altérerait également la fonction musculaire, et en particulier celle du muscle cardiaque. Chez l’Homme, on retrouve du triclosan dans le sang, l’urine et même le lait maternel. Ces constats accablants ont conduit l’agence américaine du médicament (FDA) et l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA) à réévaluer l’innocuité ce produit.
D’ores et déjà, la société américaine Johnson & Johnson (qui commercialise notamment les marques Roc, Neutrogena, Biafine, Le Petit Marseillais…) vient d’annoncer la suppression progressive du triclosan de ces produits. Dès 2011, la société Colgate Palmolive a supprimé cet antibactérien de tous ses produits, à l’exception du dentifrice Colgate Total (destiné à combattre les gingivites).
Sources
•Le triclosan – Sabotage hormonal
•Des nouvelles du triclosan – Le Blog d’Albert Amgar
•Le triclosan bientôt banni des produits d’hygiène – Le Point.fr
Notes
1.Les perturbateurs endocriniens ont la capacité d’interférer, seul ou en cocktail, avec le fonctionnement normal des hormones des êtres vivants. Cette interférence a des conséquences variées sur la santé et le développement du sujet exposé qui peuvent n’apparaître que longtemps après l’exposition ou chez sa descendance. La période d’exposition joue un rôle prépondérant : elle est plus critique au stade embryonnaire. Les impacts potentiels que les chercheurs recensent en premier lieu chez l’animal sont multiples : mauvais fonctionnement de la thyroïde, baisse de fertilité, diminution des éclosions, malformations grossières à la naissance, anomalies du métabolisme, féminisation des mâles, masculinisation des femelles, anomalies de comportement, déficits immunitaires (Réseau Santé Environnement).
Quelques marques de cosmétiques que nous recommandons
Quelques rares marques de cosmétiques font l’effort de respecter l’environnement et la santé des consommateurs. En effet, de trop nombreuses marques de cosmétiques utilisent des arguments marketings trompeurs et profitent de leur image rassurante et écologique pour continuer de fabriquer des produits dangereux pour notre santé : elles doivent être évitées, tout comme de nombreuses marques de cosmétiques vendues en pharmacies.
Enfin, rappelons qu’il faut toujours bien vérifier les ingrédients qui entrent dans la composition d’un produit avant de l’acheter.
Par défaut, nous déconseillons donc les marques qui ne sont pas listées ci-dessous.
•Weleda. Créé en 1921, le laboratoire Weleda fabrique des médicaments (homéopathiques) et des cosmétiques naturels et bio (majoritairement issus d’une agriculture bio-dynamique) sous le label NATRUE. En matière de cosmétiques, il propose une large gamme de soins : huiles de massage et de beauté, soins du visage, laits pour le corps, crèmes de douche, déodorants, savons, dentifrices, soins pour hommes, etc.

Adhésion au bio

Plus je lis les infos, sur les produits de beauté, plus j’ai envie de virer bio ou home made. Suite à divers et très interessants swaps beauté, j’ai reçu ENORMEMENT de produits de tous horizons et gamme. Et malheureusement si j’applique les critères que je désire suivre, il n’y en a que peu que je pourrai utiliser. Certes, je pourrais en donner, en offrir autour de moi mais malheureusement ce ne sera pas suffisant. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé :
– de revoir mes critères à la baisse dans un premier temps. Je resterai intransigeante pour le visage, les cheveux et les laits et crème corps En effet ils restent en contact prolongés sur la peau alors je préfère ne plus utiliser de produits d’origine non bio ou correcte. Mais pour les gels et crème de douche, savons et gommages en tous genres je conserve ceux que j’ai. Ils sont rincés rapidement donc j’ose espérer une incidence moindre sur ma peau.
 
– de faire mes soins moi-même avec mes petites mains et l’aide de certains sites et blogs
 
– d’offrir des lots de produits lors d’un concours (les lots ne sont pas encore établis) à des personnes qui seraient intéressées (s’il y en a).
 
par exemple : des marques comme Soap and Glory, Sultane de Saba, Steam Cream, Dirty Works, Principessa, Ahava, Bath and Body works, Body Shop (liste non exaustive….)
Image
 
Qu’en pensez-vous ? De ma conversion au bio ? De mon concours ?