Aloe vera, Planter’s, Eczéma et Luca’s Papaw Ointment

Aujourd’hui je vous parle d’une plante miracle qui pousse naturellement en Nouvelle Calédonie : L’aloe vera !

Image

Voici celle qui est dans mon jardin, car ici tout le monde connait ses vertues curatives pour la peau et son nom commun est d’ailleurs « la plante à brûlures ». Excellente pour les brûlures démangeaisons de toutes natures, acné, peau sensible, etc… Elle est également sous forte de boisson ou de gelée.

Je vous invite à visiter les sites suivants pour en découvrir plus :

http://www.consoglobe.com/sante-aloe-vera-medecine-miracle-3069-cg

http://www.pacifico-nature.com/cosmecal (qui est une société néo calédonienne qui cultive et transforme des plantes de la pharmacopée locale telles que l’aloe bien sûr, mais aussi, le niaouli, le santal, le noni, le tamanu, l’hibiscus ou le kava)

En France, une des meilleures marques que je connaisse et qui commercialise des produits à base d’aloe vera est PLANTER’S.

Découverte grâce à mon amie Cécile et son blog, et oui, j’ai gagné son concours !!!! J’ai A D O R E cette crème (texture genre Nivea mais une odeur… à tomber par terre) et j’ai fini par acheter plusieurs produits de la gamme (crème réparatrice visage – mains – corps, crème réparatrice natural and young, gel aloe vera titré froid pour les jambes lourdes) pour offrir et faire découvrir à mes amies.

Et comble du bonheur, Cécile m’a offert d’autres produits de la gamme  !!! Des masques anti-âge et des produits capillaires qui feront l’objet d’un post dès que je les aurais testés 😉

Inutile pour conclure que je vous précise que je vous recommande à 100% cette marque !

Eczéma

J’ai en ce moment de fin de saison chaude et humide, des plaques d’eczéma sur les mains, bras et cuir chevelu.

J’ai bien sûr de la crème Diprosone pour me soulager, mais j’en mets très peu, car j’arrive à juguler les démangeaisons et la peau « craquée » grâce à l’association de 3 produits en alternance : la crème de soins au tamanu,  la crème réparatrice de Planter’s et le Lucas Papaw ointment (envoyé par mon amie australienne Jacqueline).

Et vous, côté eczéma, vous vous en sortez comment ?