Graines exotiques

J’ai récemment passé une commande de graines sur internet sur le site EXOTIC PLANTS.

C’est un site allemand mais les graines sont arrivées de Bulgarie ! Envoi en recommandé, délais raisonnables, donc pour l’instant parfait !

Voici ma sélection :

2016-03-30 20.19.57

Strophanthus kombe ou corde poison à grandes feuilles Continuer à lire … « Graines exotiques »

Spray dégraissant désinfectant multi-usages

Spray dégraissant désinfectant multi-usages

Pour 1 litre de produit:
– 1 cs bombée de bicarbonate de soude
– 3 cs de vinaigre blanc
– 5 gouttes d’huile essentielle Tea Tree
– 10 gouttes d’huile essentielle de citron
– 1L d’eau chaude.

1) Versez le bicarbonate dans le bidon et ajoutez l’eau. Fermez la bouteille et secouez énergiquement.

2) Laissez refroidir le mélange.

3) Mélangez dans un verre le vinaigre et les huiles essentielles, ajoutez dans le bidon et agitez avant usage

Les bienfaits d’une cuillère de cannelle et de miel

La cannelle et le miel sont des aliments nutritifs qui présentent de nombreux avantages pour la santé, et qui de surcroît sont délicieux ! En les combinant, nous multiplions leurs bienfaits et nous facilitons leur consommation quotidienne.

Ses bienfaits

Le mélange de cannelle et de miel, consommé quotidiennement comme nous vous l’expliquons plus bas, nous offre bien des avantages pour la santé :

  • Il fait perdre du poids : il accélère le métabolisme et fait diminuer l’anxiété et le besoin de manger du sucre. De plus, la cannelle régule le niveau de glucose dans le sang et nous aide à éliminer l’excès de liquides et de graisses de l’organisme. Prenez-le avec un peu d’eau chaude entre les repas.
  • Il augmente les défenses immunitaires : ce mélange est très calorifique et agit comme un antibiotique naturel ; il réchauffe le corps et permet d’éviter les maladies causées par des virus ou par des bactéries.
  • Il soigne et soulage les affections de la gorge : ses propriétés antibiotiques et anti-inflammatoires servent à traiter les pharyngites, les amygdalites, les aphonies, les dysphonies, etc. Mélangez une cuillère à soupe de cette préparation avec de l’eau tiède et buvez ce liquide à petites gorgées, et faites en même temps des gargarismes.
  • Il améliore l’état des articulations : grâce à ses propriétés calorifiques et antioxydantes, ce mélange est idéal pour traiter les maladies comme l’arthrose, l’arthrite, etc.
  • Il diminue le risque d’apparition de maladies cardiovasculaires, car il améliore la circulation, il fait baisser le cholestérol, il fortifie le coeur et régularise le rythme cardiaque.
  • Il stimule la libido : la cannelle est considérée comme l’un des meilleurs aphrodisiaques naturels, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Prenez-en une cuillerée le matin et une cuillerée le soir.
  • Il améliore la digestion et combat l’acidité gastrique : buvez une petite tasse d’eau tiède avec une cuillerée du mélange cannelle-miel, de préférence avant le repas ; vous pouvez également le prendre comme infusion après le repas.
  • Il donne de l’énergie et supprime la fatigue : ses propriétés calorifiques et tonifiantes permettent de révitaliser l’organisme. Prenez la cuillerée du mélange cannelle-miel à jeun de préférence.
  • Il rajeunit l’organisme intérieurement et extérieurement. Grâce à ses propriétés antioxydantes il limite les dégâts occasionnés par le temps dans les tissus, comme un bon produit de beauté, et il permet également de prévenir les maladies chroniques.
  • Il combat les insomnies : prenez une cuillerée du mélange cannelle-miel dans un verre d’eau chaude avant de vous coucher.

Que faut-il ?

Le miel doit être un miel organique, nous garantissant ainsi qu’il a été préparé naturellement et sans rien lui ajouter. D’ailleurs, il vaut mieux que ce soit du miel cru, c’est-à-dire un miel qui n’a pas été cuit à de fortes températures afin qu’il reste toujours liquide. Ce miel cru va donc durcir en refroidissant ; dans ce cas, vous pouvez le chauffer au bain-marie pour le faire fondre sans qu’il perde ses propriétés.

D’autre part, la cannelle aussi doit être bio, et si possible de Ceylan. Son arôme témoignera de sa qualité.

Comment préparer ?

Mélangez le miel liquide et la cannelle de façon à obtenir une préparation assez épaisse. Mettez cette préparation dans un pot en verre que vous fermerez hermétiquement. Il est possible de la garder dans un lieu frais en dehors du réfrigérateur s’il ne fait pas trop chaud. Cette préparation se conserve bien et assez longtemps sans avoir recours à un conservateur, grâce aux propriétés de la cannelle et du miel.

Comment consommer ce remède ?

La dose normale est d’une cuillère à soupe par jour. Pour les enfants, une cuillère à café par jour.

Vous pouvez le mélanger à un peu d’eau chaude et vous obtiendrez une sorte d’infusion sucrée ; ou bien avec de l’eau froide, et vous obtiendrez cette fois une boisson rafraîchissante et bonne pour la santé. Vous pouvez également le mélanger à un jus de fruit, à du lait, à un yaourt, mais vous ne devez jamais le cuisiner.

Nous vous recommandons de toujours demander l’avis de votre médecin ou d’un naturopathe avant de commencer un traitement, car les produits naturels peuvent provoquer une interaction avec certains médicaments. Une consommation excessive de ces produits naturels peut également occasionner des effets secondaires.

article trouvé sur le site de : amélioretasanté.com

Remèdes naturels contre l’eczéma

Comment soigner l’eczéma avec les plantes

Soigner l’eczéma par les plantes est tout à fait possible, et beaucoup de plantes parfois très connues pourront s’avérer très utiles et très efficaces dans le traitement de cette maladie de la peau qui handicape beaucoup de gens à travers le monde.

 

Aloe vera pour traiter l’eczéma

Nous connaissons tous aujourd’hui les nombreux bienfaits de l’aloe vera pour la peau. Il n’est pas surprenant que de nombreux produits de soins de la peau aient de l’aloe vera comme ingrédient principal. Mais sachez que cette plante très efficace est aussi bonne pour traiter naturellement l’eczéma. Vous pouvez couper une feuille et appliquer le gel directement sur la peau affectée. Le gel va avoir un pouvoir d’hydratation de la zone touchée – la peau sera ainsi adoucie et la guérison des tissus va progresser plus rapidement. Beaucoup de gens qui ont essayé la plante d’aloe vera ont noté une diminution des symptômes et une amélioration de la qualité de la peau.

Camomille et eczéma

Il y a deux variétés différentes de camomille ; la camomille allemande et la camomille romaine. Elles ressemblent toutes les deux à de petites marguerites et, par tradition, sont toutes les deux utilisées comme remède pour l’eczéma. La Camomille possède des propriétés anti-inflammatoires et anti-démangeaisons, elle est donc l’un des nombreux traitements naturels connus pour l’eczéma. Vous pouvez utiliser les infusions à la camomille en compresse sur la peau eczémateuse. Aussi, la camomille en huile essentielle et en crème externe peut aussi être utilisée pour masser les zones touchées et obtenir des effets similaires.

Le romarin pour soigner l’eczéma

Le romarin a été utilisé pendant des siècles en raison de ses propriétés antioxydantes et nettoyantes. Vous pouvez acheter des huiles essentielles de romarin, du savon de bain et même des crèmes à base de romarin. Celui-ci est bon pour réduire l’inflammation de la peau et aide à améliorer la circulation sanguine. L’odeur camphrée aide aussi à soulager le stress et à vous revigorer pendant vos crises. Il y a différentes manière d’utiliser le romarin contre l’eczéma : tout d’abord en huile essentielle; vous pouvez ajouter quelques gouttes dans l’eau du bain et vous y tremper pendant quelques minutes, et avec un savon ou une crème au romarin; massez la peau eczémateuse pendant plusieurs minutes, et ne rincez pas.

Curcuma et eczéma

Le curcuma appartient à la famille du gingembre et il est utilisé dans le monde entier pour la cuisine ainsi qu’à des fins médicinales. C’est cette substance jaune qui ajoute de la couleur et de la saveur au curry indien. Il a été prouvé que la curcumine, une substance active trouvée dans le curcuma, possède une grande variété d’actions thérapeutiques, et plus particulièrement des effets anti-inflammatoires et antioxydants.
Vous pouvez acheter le curcuma sous forme de pilules dans les magasins d’aliments naturels. Une dose quotidienne de 500 mg devrait être suffisante pour traiter l’eczéma.
Vous pouvez également l’appliquer par voie externe lorsqu’il est acheté sous forme d’huile, de crème ou de pommade. Mélanger de la poudre de curcuma avec de l’eau est également idéal pour laver la peau eczémateuse.

Autres plantes et remèdes naturels contre l’eczéma

Il existe d’autres plantes ayant des propriétés pour lutter contre l’eczéma, ainsi que des petits remèdes naturels à la portée de tous pour soulager les symptômes, diminuer l’inflammation et faire en sorte que la maladie soit plus rapidement soignée. Ces petits remèdes sont très faciles à réaliser et ils sont sans danger, alors n’hésitez pas à vous lancer si vous souffrez d’eczéma et que vous en avez assez des traitements médicamenteux, pas toujours efficaces.

– Le beurre de cacao est excellent pour votre peau car les vitamines E entre autres se trouvent naturellement en bonne quantité dans ce produit naturel. Si il est pressée à froid, les vitamines seront encore plus répandues. Le beurre de cacao rendra votre peau merveilleusement douce et apportera en plus une odeur très agréable. Il est préférable de l’acheter dans sa forme la plus pure, que ce qui garantit qu’il n’y aura pas trop de produits chimiques ajoutés.

– Coupez de fines tranches de concombre bio et laissez les tremper pendant au moins deux heures. Filtrez ensuite le liquide et appliquez le avec un chiffon propre ou une gaze sur les zones touchées.

– Faites une préparation à base d’infusion de soucis à laquelle vous ajouterez cinq gouttes d’huile essentielle de lavande. Appliquez ensuite sur la zone touchée deux fois par jour jusqu’à ce que l’irritation soit soulagée.

– Epluchez trois carottes biologiques et faites les bouillir jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Ecrasez-les ensuite jusqu’à obtenir une pâte lisse, puis appliquez sur les zones affectées pendant 15 minutes. Rincez ensuite à l’eau froide lorsque vous avez terminé, cela aura pour but de calmer et soulager l’inflammation.

– Mélangez une cuillère à soupe de baies de genièvre médicales ou alimentaires avec une cuillère à soupe de sauge et une cuillère à soupe de thym dans une tasse d’eau bouillante, couvrez et laissez reposer pendant cinq minutes ou plus. Ensuite buvez toute la tasse après votre repas principal.

Les traitements naturels de l’eczéma sont logiquement moins chers que les médicaments classiques prescrits par les médecins, et beaucoup d’entre eux se trouvent même couramment dans nos cuisines. Leur efficacité n’étant pas moins importante, il est vivement conseillé de leur donner une chance.

Remède contre les angines

un petit truc de grand-mère pour soigner les angines :
Faites cuire 2 pommes de terre moyennes. La cuisson doit être la même que lorsque vous les mangez.
Lorsqu’elles sont cuites, mettez-les dans un torchon propre, aplatissez-les de manière à pouvoir les placer autour de votre gorge.
Laissez le torchon toute la nuit sur votre gorge.
Vous ne devriez plus avoir mal le lendemain matin !

Déodorants naturels : plusieurs recettes maison très faciles !

Image

Recette 1

Pour cette première recette, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 1/3 tasse de fécule de maïs
  • 1/3 tasse de bicarbonate de soude
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande, d’eucalyptus ou d’arbre à thé, tous antibactériens
  • 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée ou de bois de santal, antifongiques (pour les femmes, car pour les hommes, il vaut mieux mettre 20 gouttes)
  • 3 cuillères à soupe d’huile de noix de coco
  • 2 cuillères à soupe d’huile de vitamine E (en option)

Mélangez l’ensemble des ingrédients dans un bol pour former une pâte bien épaisse. Prenez un récipient vide de déodorant en bâton ou bien quelque chose de similaire. Mettez alors la pâte à l’intérieur. Vous pouvez ensuite l’appliquer tous les jours ! Attention tout de même à la quantité, en mettre trop ne serait pas très confortable.

Déodorant fait maison : Recette 2

Dans ce cas, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 3 tasses d’huile de noix de coco
  • 2 tasses de beurre de karité
  • 3 tasses de bicarbonate de soude
  • 2 tasses de farine de maïs
  • Facultatif : huiles essentielles

Faire fondre au bain-marie le beurre de karité mélangé à l’huile de noix de coco, jusqu’à ce qu’ils fondent complètement. Retirez alors le tout du feu et ajoutez le bicarbonate de soude, ainsi que la fécule de maïs. Mélangez bien et versez les huiles essentielles. Placez le mélange dans un récipient en verre. Vous n’avez plus qu’à laisser refroidir !

Déodorant fait maison : Recette 3

Cette recette contient plusieurs ingrédients, mais le résultat est vraiment extraordinaire :

  • 1 cuillère à soupe et demi de cire d’abeille
  • 1 cuillère à soupe d’huile de noix de coco
  • ½ cuillère à soupe de beurre de cacao
  • 15 gouttes d’huile de romarin
  • 15 gouttes d’huile de thym blanc
  • 25 gouttelettes d’huile de lavande
  • 3 gouttes d‘huile de ricin

Faites fondre au bain-marie la cire d’abeille, puis ajoutez alors le beurre de cacao. Une fois que les deux ont complètement fondus, vous pouvez alors rajouter les différentes huiles, une par une. Mélangez bien le tout puis placez-le ensuite dans un récipient. On peut alors le laisser refroidir. On utilisera cette recette en petite quantité, après le bain.

 

Image

Déodorant fait maison : Recette 4

Ce déodorant naturel est fait avec du citron. Il est très efficace. Vous avez ici besoin de :

  • 100 ml d’eau
  • 20 ml d’alcool à 90 °
  • 4 cuillères à soupe de romarin
  • 5 gouttes d’huile de citron
  • 10 gouttes d‘extrait d’hamamélis

Mettez de l’eau à ébullition. Une fois qu’elle commence à bouillir, ajoutez des feuilles séchées de romarin. Éteignez alors le feu et laissez reposez le tout pendant une dizaine de minutes avec son couvercle. Puis, ajoutez l’alcool, l’hamamélis et l’essence de citron. Mélangez bien, puis versez le produit obtenu dans un bocal en verre.

 

Déodorant fait maison : Recette 5

Cette fois-ci, la recette est parfumée à l’orange. Elle est très simple à faire :

  • le zeste de 3 citrons
  • le zeste de 3 oranges
  • 1 litre d’eau
  • 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 1 tasse de sel marin

Râpez les zestes des deux fruits et faites bouillir ces zestes dans de l’eau. Laissez refroidir cette préparation dans un récipient. Ajoutez le sel marin ainsi que le bicarbonate de soude. Mélangez bien et versez le tout dans un nouveau récipient.  Vous pouvez utiliser cette recette pour les aisselles mais aussi sur d’autres parties du corps. On peut même s’en servir dans un bain relaxant.

Déodorant fait maison : Recette 6

Vous pouvez réaliser cette recette de deux formes différentes. La première est celle habituelle, tandis que l’autre est faite spécialement pour les peaux sensibles. Pour la version standard, vous aurez besoin de :

  • ¼ tasse de bicarbonate de soude
  • ¼ tasse de fécule de maïs
  • 10 gouttes d’huile d’arbre à thé
  • 3 cuillères à soupe d’huile de noix de coco

Pour la deuxième version, vous aurez besoin de :

  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 6 cuillères à soupe de fécule de maïs
  • 10 gouttes d’huile d’arbre à thé
  • 3 cuillères à soupe d’huile de noix de coco

Dans les deux cas, vous pouvez ajouter de manière optionnelle des huiles essentielles, en fonction de vos préférences. Si vous voulez en plus hydrater votre peau, utilisez de l’huile de vitamine E ou bien de l’huile d’amande.

 

Mélangez le bicarbonate de soude et l’huile d’arbre à thé dans une tasse ou bien dans un bol. Ajoutez l’huile de noix de coco et remuez le mélange  jusqu’à obtenir une pâte. C’est alors le parfait moment pour intégrer l’huile d’amande ou celle de vitamine E. Vous pouvez également verser les huiles essentielles parfumées qui vous plaisent, comme celle de lavande, d’eucalyptus, de bois de santal ou de rose.Quelques gouttes suffisent à donner un parfum agréable, inutile d’en mettre trop ! Placez alors ce mélange dans un stick déodorant. Dans un premier temps, le mélange sera un peu trop léger et crémeux, mais avec le temps, il va durcir et sera identique à ceux que vous trouvez en magasin.

 

Image

L’huile essentielle de menthe poivrée contre les migraines

L’huile essentielle de menthe poivrée est un des joyaux de l’aromathérapie

La menthe poivrée est utilisée depuis des millénaires en médecine, ce qui en fait une des plantes dont les effets sont les mieux connus. Elle a fait l’objet de nombreuses études cliniques et scientifiques (1) (2) pour ses propriétés incroyables.

Vous la trouverez principalement dans le commerce sous son nom latin,mentha piperita, bien utile pour être sûr que nous parlons bien de la même espèce de menthe poivrée.

Et vous allez voir qu’en posséder un flacon dans l’étagère de votre salle-de-bain se justifie d’autant plus que son action ne se limite pas aux maux de tête.

Découvrez le monde merveilleux de l’aromathérapie

L’aromathérapie est l’utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes (essences et huiles essentielles). C’est donc une branche de la médecine par les plantes, que les spécialistes appellent la phytothérapie.

Cette discipline est, évidemment, vieille comme le monde, les plantes et leurs arômes ayant été de tous temps indispensables à la santé de l’homme. Mais d’immenses progrès ont été faits au 20e siècle.

En effet, ce n’est que depuis une centaine d’années que des scientifiques ont commencé à concentrer leurs recherches sur les arômes exclusivement. Le mouvement aurait commencé, comme beaucoup de grandes découvertes, par un accident : en 1910, le chimiste René-Maurice Gattefossé, qui faisait des recherches en parfumerie, se brûla grièvement les mains, lors d’une explosion de laboratoire.

Sa blessure s’infecta et il fut rapidement atteint de gangrène gazeuse, un mal qui, à cette époque, ne pardonnait pas.

Dans un geste désespéré, René-Maurice retira ses bandages et appliqua sur ses plaies de l’huile essentielle de lavande, dont il se servait pour ses parfums et qu’il soupçonnait être puissamment antiseptique et cicatrisante. On raconte que les résultats furent stupéfiants. René-Maurice Gattefossé, en tout cas, en réchappa. Dès lors, il orienta ses recherches sur les propriétés des huiles essentielles.

C’est lui qui, en 1935, inventa le terme d’aromathérapie. A noter que la France fut le berceau de l’autre grand maître de l’aromathérapie, Jean Valnet.

Grâce aux techniques modernes de distillation, l’aromathérapie peut aujourd’hui recourir à des arômes de plantes extrêmement concentrés, ce qu’on appelle les « huiles essentielles », et dont tout le monde parle autour de vous…

Les huiles essentielles

L’huile essentielle est le principe actif, c’est-à-dire l’ensemble des composants possédant un effet thérapeutique, qui est récolté par distillation à la vapeur de la plante fraîche. Elle a donc l’odeur de la plante, mais en beaucoup plus puissant. Les fabricants distillent parfois plusieurs tonnes de plantes pour obtenir un seul litre d’huile essentielle (3), ce qui explique le prix exorbitant de certaines huiles.

Ainsi, un litre d’huile essentielle d’une plante aussi bête que l’estragon peut coûter 820 euros !

Et ne vous laissez pas tenter par le discount : une huile essentielle trop bon marché est forcément de faible qualité, voire  » frauduleuse « , c’est à dire mélangée ou coupée à d’autres substances naturelles (huiles végétales, alcools…) ou chimiques (solvants, colorants, parfums de synthèses…).

Les différentes voies d’utilisation des huiles essentielles

Il existe trois modes d’administration des huiles essentielles, qui varient selon les huiles, tout comme les doses d’utilisation.

  1. Par ingestion : sur du pain complet, par exemple, ou tout autre aliment solide. On utilise ici du pain comme intermédiaire pour diminuer la concentration de l’huile (sans diminuer la quantité ingérée) et ainsi éviter tout risque de brûlure interne si l’ingestion est faite directement. Les huiles essentielles peuvent aussi être diluées dans d’autres huiles, mais pas dans un liquide aqueux, puisque l’huile n’est pas soluble dans l’eau.
  2. Par massage : sur le corps mais jamais sur une zone trop étendue, par l’intermédiaire d’une huile végétale (dilution à 20 %, soit 2 gouttes d’huile essentielle pour 10 gouttes d’huile végétale). Le massage est nécessaire car il va permettre au principe actif de pénétrer directement dans la peau et d’aller ensuite dans la circulation sanguine pour produire son effet. L’action est moindre quand l’huile est utilisée dans le bain.
  3. Par diffusion : cette méthode ne concerne pas ou peu la menthe poivrée, dont nous parlons plus loin, mais il est possible de diffuser les huiles dans les pièces de la maison grâce à un diffuseur qui mettra en suspension des micro-gouttelettes. Ne pas utiliser de diffuseur chauffant, car la chaleur peut dénaturer les huiles.
    Image

Les étonnantes vertus de l’huile essentielle de menthe poivrée

Mais venons-en au cœur de notre sujet : les étonnantes vertus de la menthe poivrée.

L’huile essentielle de menthe poivrée mentha piperita est efficace contre les maux de tête, les nausées, la mauvaise haleine, la digestion difficile et l’hypotension… entre autres. C’est donc une petite pharmacie portative.

Dans le cas de maux de tête, il suffit d’en déposer 2 gouttes sur l’index et de se masser les tempes et l’ensemble du front en faisant très attention de ne pas s’en mettre dans les yeux car cela provoque des brûlures (dans ce cas, rincez abondamment avec de l’huile, non de l’eau, et demandez conseil rapidement à votre pharmacien/médecin). Il n’est en général pas utile de diluer l’huile essentielle de menthe poivrée, mais certaines personnes particulièrement sensibles pourront ressentir des brûlures. Dans ce cas précis, mélangez la menthe poivrée avec une huile végétale de millepertuis (dans le cas des maux de tête) ou de l’huile d’olive que vous avez plus facilement à portée de main.

Ce massage a un effet vasodilatateur (dilatation des vaisseaux sanguins) : votre circulation sanguine ralentit, provoquant un effet calmant. Le résultat est rapide. Au bout de quelques minutes déjà vous ressentez les premières sensations de froid qui sont apaisantes.

Pour compléter l’effet, si les applications de menthe poivrée ne suffisent pas, une autre huile essentielle a un effet fantastique (et le mot n’est pas exagéré) sur les maux de tête. Il s’agit de l’huile essentielle de gaulthérie, qui mélangée avec de l’huile végétale de millepertuis, a un effet rapide et très efficace.

Dans les cas de mauvaise haleine, nausées (d’une efficacité incomparable) et de problèmes digestifs de tous ordres (vomissements, flatulence, digestion difficile…), mettez-en une à 2 gouttes sur du pain complet et mangez le tout (ne pas dépasser 3 prises par jour). L’effet est quasi immédiat et vous bénéficierez d’une haleine fraîche pendant plusieurs heures, ce qu’aucun « bonbon » ou autre « médicament » ne peut faire. Vous pouvez même effectuer un test intéressant : massez-vous la voûte plantaire en mettant de l’huile essentielle de menthe poivrée. Au bout de quelques minutes, vous aurez, Mesdames et Messieurs… une haleine de menthe ! Ceci pour vous montrer la puissance de diffusion dans le corps de l’huile essentielle de menthe (à quand ce numéro au cirque Zavatta ?).

Contre la toux, il est possible d’appliquer en massage 2 gouttes de menthe poivrée sur le thorax pour libérer les bronches du fait de l’action du menthol contenu dans l’huile.

L’huile essentielle de menthe poivrée possède aussi des vertus contre les traumatismes bénins par massage sur la zone concernée. Selon le magazine professionnel, Profession Kiné (5) « le mécanisme d’action du menthol, en déclenchant une sensation de froid, entraîne une analgésie (interruption de la douleur) locale significative d’ailleurs appréciée de tous les kinés du sport ayant à soulager rapidement les compétiteurs sportifs souffrant d’un traumatisme bénin. »

Enfin, je recommande l’utilisation d’huiles essentielles bio: dans la mesure où vous allez ingérer, respirer, ou vous appliquer le produit sur la peau, mieux vaut éviter qu’il ne contienne des agents chimiques. Vous en trouverez dans les magasins Nature et Découverte, mais aussi dans la plupart des magasins bio, herboristeries et pharmacies.

Prix

Le prix de l’huile essentielle de menthe poivrée est un peu moins élevé que la moyenne. Un flacon de 10 ml (environ 200 gouttes) coûte 5 à 6 euros, 13 euros environ si vous choisissez la formule biologique. Cette quantité vous suffit pour une année d’utilisation.

Précautions à prendre avant l’utilisation

L’huile essentielle de menthe poivrée est formellement déconseillée aux femmes enceintes, ainsi qu’aux enfants de moins de six ans.

Ne substituez pas des huiles essentielles à un traitement médical sans en avoir parlé au préalable à votre médecin.

Manipulez toujours avec prudence les huiles essentielles pures. Elles brûlent facilement la peau, et plus encore les muqueuses (yeux, narines, etc.). A la moindre irritation, augmentez le niveau de dilution.

Si vous avez un doute, adressez-vous à votre pharmacien ou herboriste le plus proche, qui saura vous donner des informations complémentaires.

Il est conseillé de conserver les huiles essentielles à l’abri de la lumière pour éviter toute dégradation, à une température constante aux alentours de 20°C, et dans leur flacon d’origine bien fermé. La conservation dans ces conditions est supérieure à 5 ans.

A votre santé,

Jean-Marc Dupuis

References :

(1) Göbel H et al. Effect of peppermint and eucalyptus oil preparations on neurophysiological and experimental algesimetric headache parameters. Cephalalgia, 1994, 14:228-234

(2) Dew MJ, Evans BK, Rhodes J. Peppermint oil for the irritable bowel syndrome: a multicentre trial. British Journal of Clinical Practice, 1984, 38:394, 398

(3) Tiré de Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_essentielle

(4) Tiré du guide les « Huiles essentielles chémotypées » de A. Zhiri, D. Baudoux et M. L. Breda aux Editions Inspir Development

(5) « Profession Kiné » de septembre – octobre – novembre 2011 par le Dr Michel Faucon, pharmacien aromatologue, pages 60 à 62 Pour plus d’informations : http://apps.who.int/medicinedocs/en/d/Js4927e/20.html (site en anglais)

**********************

Les informations de cette lettre d’information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés.